ODOQC, nouvel acronyme, nouvelle version

Odonymes du Québec (ODOQC) change de look ! L’application intègre désormais la partie Origine et signification de la fiche de la Commission de Toponymie (CTQ) à même la carte affichée. Il n’est plus requis d’activer le lien externe pour afficher cette information.

Un élément iFrame contenant la fiche de la CTQ a été ajouté à la carte et celle-ci se positionne automatiquement vis-à-vis l’information recherchée à la suite d’un clic sur un odonyme reconnu par l’application. Seul inconvénient à cette pratique, l’application qui utilisait auparavant le protocole de transfert hypertexte sécurisé HTTPS doit revenir au protocole HTTP afin d’accommoder le iFrame de la CTQ dont les fiches toponymiques sont publiées uniquement dans ce mode.

Autre nouveauté, le curseur prend la forme d’un indiquant clairement le niveau de zoom à partir duquel il est possible d’interroger la base de données des odonymes.

Comme suite à cette mise à jour, l’application Odonymie ville de Québec sera progressivement abandonnée puisque la même info se retrouve maintenant aussi facilement avec ODOQC. Cette transition commence avec le changement de l’acronyme ODOPQ qui devient ODOQC.

Nouveauté, Odonymie ville de Québec

Petite nouveauté de type ‘Expérience utilisateur’ (UX) pour Odonymie ville de Québec (ODOVDQ), le curseur de la souris prend la forme de l’icone de l’application lorsque le niveau de zoom permet d’afficher les informations de l’odonyme sous-jacent.

Cette modification permet de constater rapidement l’échelle à partir de laquelle la carte sera réactive au clic de l’utilisateur sur l’odonyme affiché.

La zone réactive de l’icone se situe à la pointe sud de la bulle « Rue » tel qu’indiqué sur l’image ci-dessous. Lorsque l’échelle de la carte devient trop grande pour afficher le nom des rues l’icone du curseur prend la forme par défaut.

MAJ et modification mineure de ContaMire

Les données de Contamire ont été mises à jour à partir de Données Québec pour les données du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) et de gouvernement ouvert Canada pour celles des sites fédéraux contaminés.

Comme le MELCC ne diffuse plus le nom associé au terrain contaminé, l’information a été remplacée par l’adresse du lieu. Cette modification apparaît dans l’affichage de l’infobulle donnant le détail du lieu contaminé et dans le rapport présentant l’ensemble des données retenues.

ContaMire qui associe les données provinciales et fédérales, demeure l’outil de consultation gratuit des sites contaminés du Québec le plus complet à ce jour.

Nouvelle mise à jour des données de CRAQ

Une nouvelle mise à jour des données vient d’être réalisée sur l’application Consultation du répertoire des arbres de la ville de Québec (CRAQ). Elle s’accompagne d’une mise à niveau mineure du code informatique. Les nouvelles données ont été téléchargées le 6 septembre 2019. Les dates de mise à jour inscrites sont le 13 août pour les arbres répertoriés et le 9 juillet pour les arbres potentiellement remarquables.

Dans la foulée des ravages provoqués par l’agrile du frêne à Québec, 72 frênes ont disparus du répertoire depuis la dernière mise à jour de CRAQ le 21 avril dernier.

Petite note personnelle : C’est la première mise à jour d’une application de GéoPraTIC réalisée entièrement sur un portable Chromebook, le modèle HP x360. Ce dernier intègre les applications Linux. Il me permet donc d’utiliser la BD MySQL et l’outil Visual Studio Code dans l’environnement Linux de même que FileZilla pour le transfert des fichiers sur le serveur web de GéoPraTIC.