Mise à jour d’Odonymie – ville de Québec

L’application citée en titre a été mise à jour aujourd’hui. La nouvelle version (1.3) comprend quelques nouveautés :

  1. La page web de la fiche complète d’un odonyme s’affiche maintenant dans une nouvelle fenêtre du navigateur qui est réutilisée par l’application pour les requêtes subséquentes.
  2. La détermination de l’admissibilité d’une requête en regard de sa situation à l’intérieur des limites de la ville de Québec s’effectue maintenant à l’aide d’une requête spatiale. Ceci a permis de corriger les requêtes faites sur le territoire de Wendake qui étaient faussement attribuées à la ville de Québec par l’API de Google maps.
  3. Le fond de carte des quartiers de la ville de Québec utilisé pour identifier les limites de la ville de Québec a été remplacé par celui des arrondissements.

Note importante :

Comme toutes les applications web, il arrive que les navigateurs utilisent les données en cache en lieu et place des programmes mis à jour. Ainsi, les mises à jour peuvent être ignorées et même causer un dysfonctionnement de l’application. La solution consiste généralement a provoquer une actualisation forcée de la page.

Utilisez la touche〈Maj〉avec 

Explorer les toponymes officiels de la CTQ avec les tables de fusion Google

Vous avez un intérêt pour les toponymes ? Si oui, je vous propose une façon pratique de parcourir les 127 875 toponymes officiels de la Commission de toponymie du Québec (CTQ) en utilisant les tables de fusion Google (documentation en anglais seulement).

Trois affichages sont disponibles :

  1. Le mode Tableau
  2. Le mode Fiche individuelle
  3. Le mode Carte géographique (mode recommandé)

La meilleure façon de parcourir ces milliers de toponymes est de les filtrer par type d’entité et par toponyme. Pour ce faire vous utilisez le bouton « Filter ». Il est présent dans les 3 modes d’affichage.

Ainsi vous pourrez explorer les toponymes d’un des 461 types d’entité distinctes ou appliquer un filtre sur tous les toponymes portant votre nom de famille par exemple. À l’ouverture de la table de fusion des toponymes, des filtres ont été appliqués, à titre d’exemple, au type d’entité et au toponyme.  Ils peuvent être modifiés pour satisfaire vos propres critères.

On retrouve de tout dans les types d’entités : Les fosses à saumon, les districts électoraux en passant par les seigneuries, les anses, les hameaux ou les toponymes de plus de 62 000 lacs.

N’hésitez pas à utiliser le lien donnant accès à la fiche de la Commission de toponymie. De nombreux lieux sont très bien documentés.

Les données proviennent de Données Québec.

La table de fusion des toponymes est accessible ici.

Odonymes du Québec : Mise à jour et modifications

L’application Odonymes du Québec vient d’être mise à jour avec les dernières modifications apportées au fichier des odonymes officiels par la Commission de toponymie du Québec. Ces modifications contiennent les décisions de la réunion des membres du 5 décembre 2017.

Des anomalies ont également été corrigées. La liste des corrections peut être consultées au bas de la page À propos de l’application. Enfin, la fiche de l’odonyme du site web de la Commission de toponymie s’affiche maintenant dans une nouvelle fenêtre qui est réutilisée par l’application pour les requêtes subséquentes. Cet nouvel arrangement facilite la navigation entre l’affichage de la page web de l’odonyme de la Commission de Toponymie et la carte géographique de l’application.

 

Québec en cartes, recensement de 2016

Les cartes thématiques de l’agglomération de Québec du recensement de 2016 sont maintenant en ligne.

Ces cartes reprennent celles publiées pour la région métropolitaine de Québec du recensement de 2011 mais cette fois, avec les données du dernier recensement.

Il s’agit de cartes présentant différents indicateurs socio-économiques par secteur de recensement. Ces thèmes ont été choisis en fonction de leur intérêt social, économique ou environnemental et en fonction du degré appréhendé de corrélation entre leur valeur et leur distribution géographique.

Les cartes de 2016 présentent un intérêt accru puisqu’elles permettent de comparer la situation de 2011 et celle de 2016. La comparaison est facilité par la présence d’images comparatives comme celle-ci présentant les cartes 2011-2016 superposées sur une même image dont une partie peut être exposée ou cachée à la demande.

Mise à jour de BiblioQuébec

Grâce aux possibilités offertes par Let’s Encrypt et Clic Web, Geopratic.com dispose maintenant d’une zone sécurisé (https) pour ses applications. Cet ajout est essentiel pour pouvoir utiliser les fonctions de localisation du navigateur du client.

La première application a en bénéficier est BiblioQuébec. Un nouveau bouton de commande permet maintenant à l’utilisateur de localiser son emplacement actuel automatiquement sans avoir à le positionner manuellement sur la carte. À la première utilisation, l’utilisateur devra confirmer qu’il autorise BiblioQuébec a avoir accès à sa position géographique. Cette autorisation restera valide tant que l’utilisateur ne modifiera pas les paramètres de son navigateur.