L’API de Google Maps change de « look »

La dernière version de l’API de google Maps (3.32) est disponible en version expérimentale. Celle-ci change légèrement l’aspect des applications de GeoPraTIC qui sont toutes réalisées avec l’API de google Maps.

Ainsi, la carte de base affichée dans les applications se rapproche beaucoup plus de la carte affichée dans une page Google Maps standard. Elle utilise les mêmes icônes et les mêmes codes de couleurs pour les différentes catégories de points d’intérêt présents sur la carte.

Quelques changements sont également perceptibles au niveau du rendu de l’application notamment à l’affichage des fenêtres d’information lors des changements d’échelles.

Parmi toutes les applications de GeoPraTIC, seule Pietons – ville de Québec comporte quelques problèmes mineurs et a été temporairement rétrogradée à la version 3.31 de l’API.

Plus d’info sur le nouvel API à cette adresse : https://maps-apis.googleblog.com/2018/02/updated-basemap-style-for-google-maps.html

SIFORT sur Google Maps

Cette nouvelle application en est une de nature expérimentale. L’idée m’est venue de représenter les données du système d’information forestière par tesselle (SIFORT) du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) sur une carte Google Maps.

Après avoir téléchargé la géodatabase (GBD) de SIFORT (4e prog, dernière version) j’en ai extrait un sous-ensemble correspondant au territoire de la ZEC de la Rivière-Blanche pour laquelle j’avais les limites territoriales. 5 015 tesselles de 15″ x 15″ ont été retenues par la requête spatiale pour une superficie totale de 73 114 ha.

Pour pouvoir utiliser la couche géométrique avec Google Maps celle-ci a été sauvegardée au format geojson. Il en est résulté un fichier de près de 4 Mo. Toute cette partie de l’opération a été réalisée avec le logiciel libre QGIS.

Sur Google Maps, la taille du fichier geojson réduit considérablement le temps réponse. Aux fins de l’exercice, 4 niveaux de zoom ont été retenus. Il faut savoir qu’à chaque changement d’échelle, le programme doit redessiner les rectangles représentant les tesselles. Ceci est possible parce que Google Maps permet de représenter les entités sous forme d’un chemin svg (svg path). Ainsi, il est possible de représenter les tesselles à l’échelle réelle sous la forme d’un rectangle et de les ajuster à chaque changement d’échelle.

Pour compléter l’application, j’ai ajouté quelques listes déroulantes qui permettent de filtrer les tesselles affichées. L’affichage d’un nombre restreint de tesselles augmente le temps réponse de l’application.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour en faire l’essai.

Pêche : Une carte interactive des résultats de pêche sur le Zec RB de 2012 à 2017

GéoPraTIC publie sa nouvelle carte interactive des résultats de pêche sur la ZEC de la Rivière-Blanche de 2012 à 2017. Cette mise à jour fait suite à la publication des dernières statistiques fauniques par la ZEC.

La nouvelle version présente en affichage principal la moyenne des captures annuelles de 2012 à 2017 pour l’omble de fontaine. À chaque lac correspond un point de dimension variable, indiquant le nombre de captures moyennes enregistrées au cours des 6 dernières années. Chaque point est cliquable est présente sous forme graphique ou de tableau les résultats sommaires des années 2012 à 2017 lorsque les données sont disponibles.

Tous les détails relatifs à la création de la carte incluant les restrictions et les limites à son interprétation, sont disponibles dans ce document.

Bonne saison de pêche 2018 !

Nouvelle mention pour une application de GéoPraTIC.com

BiblioQuébec fait désormais partie des applications apparaissant sur le portail  Données Québec.

En effet, l’équipe de Données Québec a trouvé l’application  BiblioQuébec intéressante et d’utilité publique. Elle s’ajoute aux autres contributions de GeoPraTIC.com déjà référencées sur Données Québec, à savoir : Consultation du répertoire des arbres de la ville de Québec (CRAQ), Odonymie-Québec et Odonymes du Québec.

Mise à jour d’Odonymie – ville de Québec

L’application citée en titre a été mise à jour aujourd’hui. La nouvelle version (1.3) comprend quelques nouveautés :

  1. La page web de la fiche complète d’un odonyme s’affiche maintenant dans une nouvelle fenêtre du navigateur qui est réutilisée par l’application pour les requêtes subséquentes.
  2. La détermination de l’admissibilité d’une requête en regard de sa situation à l’intérieur des limites de la ville de Québec s’effectue maintenant à l’aide d’une requête spatiale. Ceci a permis de corriger les requêtes faites sur le territoire de Wendake qui étaient faussement attribuées à la ville de Québec par l’API de Google maps.
  3. Le fond de carte des quartiers de la ville de Québec utilisé pour identifier les limites de la ville de Québec a été remplacé par celui des arrondissements.

En cas de problème, consultez la note sur la mise à jour des applications web.